L’impact du confinement sur nos muscles :

Selon les données scientifiques, une période prolongée d’immobilité (>10 jours) induit une perte de la masse musculaire pouvant avoisiner 5 à 10% et de la force musculaire jusqu’à 20% par semaine selon les études (M.L. Dirks et al., 2016 ; M.K. Jiricka et al., 2008). Nous parlons dans ce cas d’atrophie musculaire (ou amyotrophie). La répercussion sur la santé de cet état physiologique est grave :

  • Diminution du métabolisme basal (la dépense énergétique est moindre)
  • Accumulation ectopique de dépôts lipidiques
  • Risque de perturbation de la régulation glycémique (insulinorésistance des effecteurs)
  • Atteinte ostéo-articulaire associée à une faiblesse fonctionnelle des ligaments, une réduction de la sécrétion synoviale et une perte de la DMO (+ risque sévère d’ostéoporose)
  • Affaiblissement de la fonction cardio-respiratoire (diminution de la capacité d’utilisation de l’oxygène indispensable pour la contraction musculaire, augmentation de la FC de repos, atrophie myocardique)
  • Affaiblissement du système immunitaire à cause de réponses immunitaires inappropriées aux différents stress de la vie (sécrétion exacerbée de cytokines inflammatoires, moindre efficacité de la réponse immunitaire due à un épuisement de cellules naïves et/ ou mémoires) (G. Sonnenfeld et al., 2007)
  • Épuisement précoce liée à des modifications physiologiques (notamment les fibres musculaires deviennent moins efficientes) et psychologiques (en particulier la réduction de la confiance en soi, estime de soi et de la motivation = cercle vicieux dans la pratique physique).

Comment remédier à cet état physiologique induit par la conjoncture actuelle ?

Nous vous proposons des séances d’Activité Physique Adaptée et Personnalisée à vos besoins spécifiques. Le programme de reconditionnement à l’effort sera progressif et demandera un engagement régulier dans la pratique physique pour noter une observance suffisante afin de remédier à ces mécanismes délétères (énumérés ci-dessus).

Plus spécifiquement, pour lutter contre la perte de masse musculaire :

  • Maintenez une activité de renforcement musculaire (à poids de corps ou avec petits accessoires).
  • Une activité minimale mais fréquente est une solution efficace contre l’atrophie musculaire.
  • Considérez un mélange d’exercices à poids de corps et cardio – évitez simplement les sessions d’entraînement trop exigeantes.

Le principe post confinement reposera sur la reconditionnement adapté et personnalisé avant de réintroduire le réentrainement collectif usuel. IRBMS 2020 

Intérêt d’évaluer la Condition Physique :

Test d’effort sur cycloergomètre (Ekblom-Bak : Technique utilisé au cabinet APSON)

« Un bilan de condition physique, est-ce vraiment indispensable ? Oui, il permet de dépister d’éventuelles anomalies cardiaques à l’effort et de programmer avec la meilleure précision une activité physique adaptée à la prise en charge d’une maladie chronique (diabètes, maladies cardiovasculaires, cancers, …) voire diminuer le risque de sa survenue. Ou tout simplement servir de base pour l’élaboration du programme de reconditionnement que nous vous proposons au Cabinet (APSON, Mouans-Sartoux à proximité de Cannes, 06). 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s